Blog

6 étapes essentielles pour abattre un arbre

Abattre un arbre

Certaines raisons peuvent justifier l’abattage d’un arbuste, notamment lorsqu’il est en situation critique (malade, dangereux, gênant, etc.). Abattre un arbre pour un débutant n’est pas une mince affaire surtout quand l’on pense aux dégâts qu’un dérapage peut engendrer. Lorsque vous avez les équipements (EPI et matériels) et la technique qu’il faut, pas besoin de solliciter obligatoirement les services d’un expert pour le faire.

Amateur ou professionnel, il est fortement déconseillé de couper un arbre en présence d’un vent fort ou de la pluie. En parcourant cet article, vous prendrez connaissances des 6 étapes essentielles pour l'abattre sans risque.

Le choix du matériel de travail : la tronçonneuse

Une scie peut couper un petit arbuste. La tronçonneuse est le matériau par excellence adapté pour la coupe des moyens et grands arbres. Elle est pratique, moins énergétique et plus rapide à condition de savoir la manipuler. N’oubliez pas de bien remplir le réservoir de carburant pour éviter tout contretemps. En plus de la tronçonneuse, il faut ajouter certains outils comme le sécateur, l’ébrancheur, etc. Le matériel de travail étant choisi, il est important de scruter l’environnement dans lequel l’opération se déroule et préparer le terrain.

Le diagnostic du site : direction de chute

La sécurité est primordiale, pensez donc à baliser la zone si elle est quotidiennement fréquentée et à avoir un périmètre circulaire (égal à la hauteur de l’arbre) dégagé autour de l’arbre.  Évaluer ensuite la direction de chute en tenant compte de la direction du vent. Cette évaluation peut être visuelle en se fiant à la façon dont l’arbre est incliné ou regardez le côté où le feuillage est plus fourni. Lorsque la direction est détectée, laissez un espace dans les trois directions restantes comme voie de repli pour vous.

L’élagage du tronc : coupe des branches et entaille

Cette étape, pas des moindres, doit être effectuée avec précaution et minutie. Elle consiste à débarrasser le tronc des branches ou rameaux qui pourraient vous ralentir pendant la découpe du trait d’abattage. La coupe doit s’effectuer du haut (à hauteur d’épaule) vers le bas. Faites ensuite une entaille sur le tronc, du côté de la chute, une autre un peu plus au-dessus pour former un triangle avec la première. Réalisez le trait d’abattage en coupe horizontale à l’opposé des entailles.

L’abattage

Le tronc est libre et en tiers ouvert. Il faut donc vérifier son état, car s’il est décoloré, mou, pourri ou rongé par les insectes, il peut tomber à tout moment. Soyez extrêmement prudent. Avec précaution, tronçonner maintenant en ligne droite en suivant le trait d’abattage. Plus vous allez tronçonner, plus le tronc va davantage s’ouvrir et le baliveau commencera à se pencher progressivement vers l’avant. Décalez sur plusieurs mètres pour laisser tomber l’arbre.

L’ébranchage et le débitage

L’arbuste étant au sol, coupez toutes ses branches. Cette activité prend plus de temps que la phase précédente. Pour ne pas vous lasser, faites-le de façon graduelle et ordonnée : des petites branches portant du feuillage aux plus grosses en veillant à bien tenir la tronçonneuse pour éviter tout accident. Lorsque toutes les branches sont au sol, vous pouvez les enlever et commencer à débiter le tronc en morceau pour en faire un éventuel futur bois de chauffage.

Le dessouchage

Il consiste à débarrasser le sol des restes de l'arbre abattu. Vous pouvez soit utiliser des produits chimiques (pas écologique) soit faire des tranchées autour de la souche jusqu'à ce qu’elle soit facile à déraciner.

En respectant scrupuleusement ces étapes, vous viendrez à bout de tout arbuste. Si malgré nos conseils, vous ne vous sentez pas prêt à effectuer cette tâche, ATLANTIC ELAGAGE met à votre disposition des professionnels compétents.

 


Retour à la liste